Les cookies nous aident à fournir une meilleure expérience utilisateur. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
« Les méchants haïssent et envient, c'est leur manière d'admirer... » — VICTOR HUGO
0 commentaires

TROMPER - DETRUIRE

Email

Voici à nouveau le défilé des cortèges, manifestations de tout acabit sur des revendications opportunes avec nombre d’outrances physiques, orales-morales, sur des attitudes de circonstances de politicailleurs plus doués pour détruire que construire quand on écoute leurs arguties éculées.

Voici le retour de la violence, des casseurs libres d’agir, des saboteurs et démolisseurs dont le seul but est de détruire par la tromperie et tromper pour détruire.

Prenons quelques faits.

FONT POPULAIRE DE 1938 :

Présenté comme la panacée d’avant-guerre et fréquemment repris en référence, ce front populaire fut un échec retentissant des plans économiques rapidement mis au rancard.

Ce fut également l’évidente habitude du mensonge des parties de gauche en cinémascope pris la main dans le sac. En effet, prompt chevalier de l’antimilitarisme avant 1935, ces parties se fondent, ensuite, dans l’augmentation spectaculaire (+50%) des budgets de la défense ..bien tardivement, hélas…

PROJETS DE LOIS EDUCATION NATIONALE : Savary, Devaquet…

Ces lois ou projets n’ont pu être mis en application à cause des violences des mouvements gauchistes (UNEF/ID – CELF…)

Tous les ans se renouvellent les mouvements de grèves des enseignants, bien évidemment pour le « bien des élèves » … !!

Lorsque l’on regarde le classement PISA (Programme International du Suivi des Acquis des élèves) celui-ci montre une forte dégradation régulière du niveau des élèves âgés de 15 ans en France.

Curieux, mais commence à être découvert le bizarre « absentéisme » des professeurs (40% pour la chaine de TV France 2 dans un reportage de juin 2020 avec une rectification immédiate du ministre qui indique qu’il manque « seulement » 5% (sic) des effectifs…donc 40 000 professeurs…c’est un scandale.

Enfin, le nombre de grèves (pour un oui ou pour un non) émaillant les périodes scolaires, le tout ne peut mener qu’à une dégradation des résultats scolaires.

Une fois de plus, avec de multiples plans du ministère de l’éducation nationale pour contrer désespérément la baisse des niveaux, les vraies raisons ne sont pas prises en compte : il y a tromperie et destructions de la puissance intellectuelle de nos enfants qui ne demande qu’à exploser.

Faire appliquer et strictement observer la charte inscrite dans l’article D231-39 du code de l’éducation nationales en cessant de diminuer les heures de cours et les matières.

GILETS JAUNES ET VANDALISMES :

Parti d’un mouvement sympathique de revendications justes et réelles, ces « justes » des premières heures se sont fait rapidement broyés, débordés par les extrêmes habitués et éduqués aux manipulations, infiltrations et sabotages.

Une seule possibilité de décision a été pour ces premiers leaders, de se retirer avant d’être avalés dans ces machines à mensonges ou vilipendés par l’intermédiaire des médias complaisants et noyautés. Récupération rapidement réalisée par des individus obéissants à une stratégie de violence et de tentative de destruction de la Ste.

Aussi, au lieu d’avoir foule pour défendre ces idées lancées en Octobre 2018, nous avons vu rapidement une forte démobilisation des non-politiques où, le gilets-jaunes passait sur les mêmes épaules, sans coup férir, en maillot CGT et vice-versa.

Une fois de plus ces activistes étriqués et rétrogrades soutenus longuement par des images et propos de chaque instant avançaient leurs idéologies fascistes *. Ils n’ont pu exister que par le généreux temps de paroles attribués grassement par une grande partie des médias.

VIOLENCES – CONTESTATIONS – VANDALISME

Et là également, portés sur des bases sciemment fausses, les truquages de la réalité des faits, des mensonges dont le thème principal est le racisme avec, autant en profiter, les attaquent ignobles contre les forces de police.. Nous voyons et entendons en boucle des individus dont les propos sont faits pour berner, détruire et mettre une pression malsaine sur tous.

POURQUOI.. ?

Tout simplement pour tenter de cacher la réalité des faits..mais les faits sont têtus.

La mort de toutes personnes est une horreur, une calamité dont personne ne devrait se réjouir.

Alors, cacher quoi.. ??

Un descriptif limité pour juste prendre la mesure de ces gens «normaux» :

  • Des faits délictueux,
  • Des attitudes agressives sans raison,
  • Une quasi absence de tentative d’intégration dans la façon de vivre du pays,
  • Une sphère d’influence nauséabonde basée sur la violence, la drogue, le salafisme, la radicalisation, la polygamie …etc… bref, le truandage…

Nous avons à nouveau une évidente mise en condition et une tromperie organisée par des activistes avec le passage « en boucle » de propos à la limite de la haine et des mensonges renforcés par les « superbes » images préparées et choisies de professionnels responsables de leurs actes avec un double objectif (technique et morale) de détruire notre Ste.

Cela dure et mène les gens normaux à un fatalisme ou leur seule réaction est le bulletin de vote…Ils oublies que pour ces activistes le droit de vote est une erreur. Ils oublient que réagir fait partie de leurs droits acquis.

REAGIR

Ces démolisseurs-manipulateurs font croire qu’il n’y a pas d’autre solution en dehors de leurs exactions et en multipliant leurs associations pratiquement vides.

Alors réagir, montrer la cohésion de notre civilisation, la solidité de nos idées, montrer la force de notre mode de vie, soutenir nos forces de l’ordre vigilante dans cette période difficile.

Il faut exiger de nos dirigeants de ne plus laisser faire, de défendre notre histoire, notre patrimoine, notre société qui évolue dans un contexte européen et occidental.

Il faut exiger l’intégration par des actes obligatoires de ceux qui entrent et ainsi avoir droit à la France.

Faire front fermement dans la durée face à la tromperie et à la destruction de notre cadre de vie et de notre société.

Définition de fascisme :

C’est un régime idéologique totalitaire, toujours arbitraire et/ou dictatorial, autoritaire, violent et imposée de force à d’autres.
Exemple : Corée du Nord, Biélorussie, Vénézuéla, Tchad…

Email